Comment se déroule une consultation chez votre ostéopathe ?

Voici le déroulement d’une consultation ostéopathique :

  • Entretien

Le premier temps d’une consultation ostéopathique est un temps de collecte d’informations pour le praticien : l’anamnèse. Le but est de cerner le motif de consultation du patient : la date d’apparition de la plainte, son évolution, les circonstances d’apparition les possibles examens complémentaires pratiqués … Comprendre la douleur pour la prendre en charge.

Dans un second temps, l’ostéopathe cherche à reconstruire l’historique de vos antécédents médicaux, chirurgicaux, traumatismes … Afin de se faire une idée de votre état tissulaire global, de votre physiologie … Tout cela pour en arriver là où vous en êtes : aujourd’hui, ici, avec cette plainte.

L’ostéopathe se renseignera ensuite de façon générale sur différents systèmes (ostéo-articulaire, viscéral,  crânien …). Le thérapeute affine ainsi son « pré-diagnostic » pour ainsi se faire une idée de plus précise des zones à aller investiguer par la suite.

 

  • Examen clinique

Vient ensuite le temps de l’examen clinique (pour lequel il est nécessaire de se dévêtir) : l’ostéopathe va donc faire de nombreux tests de mobilité sur l’ensemble de votre corps. Ceci afin de faire un bilan et de relier ainsi les restrictions de mobilité avec votre plainte.
Il pourra également être amené à faire un diagnostic d’exclusion si votre pathologie ne relève pas de l’ostéopathie. Il vous orientera alors vers le spécialiste le plus à même de vous prendre en charge (médecin traitant, spécialiste, service d’urgences …).

A la fin de l’examen, le diagnostic ostéopathique vous sera expliqué afin que vous puissiez comprendre ce qu’il interprète être la cause de vos troubles.

 

  • Traitement

Après avoir effectué un bilan, nous passons à la phase de traitement proprement dite.
Parmi les dysfonctionnement trouvés, l’ostéopathe se doit de choisir quels éléments traiter. Lesquels sont en rapport avec la/les plaintes du patients, lesquels sont en inter-relation …

L’ostéopathe traitera ainsi les dysfonctions, sans en corriger trop (risque de décompensation), ni pas assez (risque que les troubles soient toujours présents).

Il existe une grande diversité de techniques, toujours adaptées et non traumatisantes. Les mains, qui sont l’expression des connaissances de l’ostéopathe, rétablissent un équilibre corporel. Cette restauration de la mobilité stimule vos mécanismes d’autorégulation afin de vous permettre de retrouver un équilibre. Si vous voulez en savoir plus sur les techniques utilisées, vous pouvez vous rendre dans cette section.

Les différentes techniques réalisées ne sont que la concrétisation d’un diagnostic. L’ostéopathe vérifie ensuite et systématiquement son travail afin de s’assurer du bon déroulement de son traitement.

  • Suivi

A la fin de la consultation, il vous sera généralement prodigué des conseils hygiéno-diététiques.
Les 2-3 jours qui suivent la consultation, vous pourrez vous sentir fatigué, ou gêné à cause d’une possible inflammation qui suit le traitement ostéopathique. Les zones tendues se relâchent et peuvent donner des sensations de courbatures, il peut même y avoir une exagération des troubles fonctionnels. Ces effets ne doivent pas durer plus de 48-72h.
En effet, durant toute la séance, nous demandons une réponse de votre organisme à chaque étape, et cela peut vous fatiguer. Cette réaction est tout à fait légitime.

Durant les 2 semaines qui suivent, le corps va continuer à modifier son équilibre jusqu’à se stabiliser dans un état qui sera le véritable résultat de la consultation. C’est pourquoi il faut toujours espacer les séances de quelques jours voire quelques semaines pour que le corps s’habitue à son équilibre retrouvé.
Cependant pour les cas aigus, les réponses sont rapidement positives car le déséquilibre n’a pas eu le temps de s’ancrer complètement. Pour une pathologie chronique, le traitement pourra être plus long (plusieurs consultations) même si la douleur cède dès les premiers jours, car la sédation de la douleur ne signifie pas forcement la guérison.

Enfin, vous verrez pour définir avec votre ostéopathe les modalités de suivi pour la plainte, pour une autre plainte ou à plus long terme : une nouvelle consultation, vous rapprocher de votre médecin généraliste si les troubles persistent …

 

Consultation-ostéopathie-ostéopathe-motifs-déroulement

A savoir en plus sur le déroulement de la consultation :

  • Votre ostéopathe vous demandera de vous dévêtir lors de l’examen clinique, sauf si cela vous pose un problème. Si vous êtes gêné à l’extrême limite, le traitement pourra être réalisé avec vos vêtements. Par conséquent il est souhaitable que vous rameniez des vêtements souples et proches du corps.

  • Votre ostéopathe peut être amené à faire un diagnostic d’exclusion si votre pathologie ne relève pas de l’ostéopathie. Il vous orientera alors vers le spécialiste le plus à même de vous prendre en charge (médecin traitant, spécialiste, service d’urgences …).

  • Une appréhension peut exister quand vous allez chez l’ostéopathe quant aux techniques « thrust ». Rassurez-vous, si vous ne le désirez pas, votre thérapeute est en mesure d’adapter son traitement à vos attentes. Il suffit simplement de lui en faire part.

  • Pensez à amener vos « examens complémentaires » : radios, scanner, IRM, prise de sang … Votre ostéopathe pourrait avoir besoin de connaître ces précisions.